Vos agences immobilières à Saint Sauveur de Montagut et La Voulte-sur-Rhône, spécialiste de l'achat, vente, estimation et location en Ardèche et dans la Drôme

Acheter

Louer

Viager

Référence

Astuce : Pour recommencer, cliquez sur le bouton ci-dessus, puis cliquez sur la carte pour dessiner votre secteur personnalisé.

Nouveau Président de la République : quel est son programme pour l’immobilier ?

Publié le

Moins de taxe d’habitation

C’est sa mesure phare : il propose d’exonérer de taxe d’habitation  80% de la population ! À partir de 2018, la taxe serait allégée en trois paliers jusqu’à un dégrèvement total en 2020. Pour bénéficier de cette exonération, il faudrait que le revenu fiscal de référence ne dépasse pas 20 000 euros par an et par part.  Par exemple pour un couple avec deux enfants dont le revenu fiscal de référence est inférieur à 5 000€ par mois, le ménage serait complètement exonéré. Il faut juste attendre 2020 pour que cette mesure soit complètement opérationnelle.

 

La rénovation énergétique

Emmanuel Macron va poursuivre les efforts engagés par le précédent gouvernement, et proposera notamment un  nouveau mécanisme pour les personnes en situation de précarité énergétique. Concernant le Crédit d’Impôt Transition Energétique (CITE), il serait transformé en prime perçue au moment des travaux pour éviter le décalage actuel qui aboutit à un crédit d’impôt après les travaux.

 

L’ISF transformé en IFI

Il est question, dans le programme du nouveau président de remplacer l’ISF par un impôt sur la fortune immobilière (IFI). En effet, selon Emmanuel Macron, l’ISF pèse sur le rendement et par conséquent pénalise l’investissement, donc favoriserait l’expatriation. Le mécanisme de l’IFI serait le même que l’ISF mais ne viserait que les actifs immobiliers. La réforme allègera en moyenne de moitié la charge fiscale des contribuables assujettis à l’ISF mais pèserait de 2 milliards d’euros sur les finances publiques. De plus, le leader du mouvement « En Marche ! » veut simplifier le cadre fiscal en soumettant les revenus du patrimoine au taux unique de 30%. 

 

 

La construction plutôt que les aides

Le nouveau Président propose également de faire pression sur la baisse des prix de l’immobilier en construisant plus dans les zones tendues, notamment en PACA, dans la région parisienne et toulousaine. En effet, cette difficulté d’accès aux logements dans certaines zone a nécessité le recours aux aides de plus en plus coûteuses et le Président veut sortir de ce système des aides inflationnistes. 

 

Moins de propriétaires ?

Emmanuel Macron a avoué ne pas vouloir d’une “France de propriétaires”. Etonnant ? Il justifie cette prise de partie par le fait que d’avoir trop de propriétaires dans un pays peut peser sur la mobilité. Il souhaite donc réduire les coûts de la mobilité en expérimentant un “bail mobilité professionnelle” de moins d’un an pour les CDD et les contrats d’intérim et inciter les propriétaires à mettre des biens sur le marché locatif court. Ce serait un bail de 3 mois à un an pour les actifs en mobilité professionnelle et soumis aux mêmes protections réglementaires que le bail étudiant. Ce bail sans dépôt de garantie serait déployé dans certaines zones tendues où les logements sont aujourd'hui trop souvent détournés du marché locatif à des fins touristiques. 

 

EYRIEUX IMMOBILIER